MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘IHS’

Trouvaille 131.26

Bonjour, je suis dans le Perche ornais et j’ai trouvé cette bague en vermeil, je pense. Pouvez-vous m’en dire plus sur cet objet. Elle fait 3 gr 77 pour un diamètre de 22 mm. Merci à vos spécialistes pour l’identification,  Gilles

Cette  riche et superbe bague dorée ou en or ?  est de style XVIIIe siècle  l’IHS  (IESVS HOMINEM SALVATOR)   ( jhesus sauveur des hommes) était alors la marque des Jésuites et cette bague a dû appartenir à l’un des chefs, généraux ou supérieurs provinciaux de l’ordre missionnaire (cf le superbe film MISSIONS) omniprésents en aérique du sud  et ailleurs.

La signification de « IHS »

A partir du bas Moyen-âge on voit apparaître le monogramme IHS sur des jetons de calcul et plus tard sur des médailles et autres objets religieux. Ces trois lettres sont une abréviation du nom Jésus en grec. C’est au XVIe siècle que la Société de Jésus le prit pour signifier «Jésus Habemus Socium» voulant dire : nous avons Jésus pour compagnon. C’est au XVIIe et XVIIIe siècle que l’on rencontre le plus de médailles au monogramme IHS.

Médaille médiévale avec l’inscription IHS.

 

 

Dans l’Antiquité, on retrouve le nom de Jésus formulé par les lettres IHC, parce que la forme de la lettre grecque C correspondant au S ressemble parfois à un C tout simplement. Les lettre IHS apparaissent sur des monnaies byzantines à partir du IXe siècle. C’est vers le XVe siècle, que le moine franciscain Bernardin de Sienne de (1380 à 1444) fait du monogramme sacré un objet de vénération. Dans ses sermons adressés au peuple, il avait coutume de s’en servir comme symbole de Dieu. Il avait même invité son auditoire à s’agenouiller à la vue du monogramme représenté sous la forme d’un disque, ce qui lui valu aux yeux de l’église un acte d’hérésie. II fut donc jugé à Rome et finalement acquitté. Le disque devint son attribut et l’on retrouve cette sorte de symbole discoïde sur divers objets de cette époque comme par exemple des matrices de moules servant à marquer les hosties de communion.

Médaille du XVIIIe siècle au sigle IHS.

 

 

Dans la bannière de la résurrection, le saint martyr Ansanus a aussi comme attribut les lettres IHS. … La suite dans Monnaies & Détections n° 85

Trouvaille 69.21

Tout d’abord, je vous remercie pour votre magazine qui m’éclaire souvent sur de nombreuses découvertes, et m’en fait savoir à chaque fois un peu plus sur l’histoire des monnaies. Bien qu’aimant ramasser des monnaies, les deux découvertes sur lesquelles j’apprécierais votre avis (ou celui des lecteurs) n’en sont pas ! La première, il s’agit d’une bague en argent trouvée à Quevreville-la-poterie (76), j’ai essayé de trouver des renseignements, mais cela reste très vague. La piste la plus proche et la plus ressemblante serait une bague de foi (deux cœurs surmontés d’une couronne) qui daterait du 17e – 18e. Etes-vous d’accord ? Au moins sur la datation ! La seconde trouvaille, c’est, je pense, un bouton de manchette. Ou alors je fais fausse route et vous me le direz bien vite. A priori, c’est de l’or, 4.3 g, 1 cm x 0.4 cm, trouvé à Saint Aubin Epinay (76) en forêt. Qu’en pensez-vous ? Merci d’avance de votre réponse, je vous laisse le soin de publier ou non ces trouvailles. J’attends simplement une aide sur l’identification de ces objets ! J’ y ai ajouté deux autres découvertes faites sur Franqueville Saint Pierre cet hiver (autre bague et statuette), je suis preneur de toute information sur ces objets, ainsi que sur les deux premiers (bague et bouton). Simon.

La bague en argent à chaton plat orné de l’inscription latine IHS avec deux cœurs affrontés sur un fond de fleur est assurément une bague de foi, elle est datée du XVe au XVIIe siècle. La légende latine signifie : « Iesus Hominim Salvator » qui se traduit par « Jésus sauveur des hommes ».

La seconde est différente de forme et se présente comme un anneau plat décoré d’entailles régulières et de croix se terminant par deux cœurs couronnés. C’est une autre bague de foi un peu plus récente XVIe-XVIIIe siècle.

Venons-en au bouton de manchette, car oui c’en est un, mais il est plaqué or et n’est pas d’un seul tenant, comme vous pouvez le voir au niveau de l’arête, on y distingue de l’oxyde de cuivre de couleur verte typique.

Et enfin, la petite statuette est une poupée de châsse du XIIe au XIIIe siècle. Voir à ce sujet le courrier des lecteur page 62 du numéro 69 de Monnaies & Détections.

Trouvaille 15.34 quarto

Le crucifix en argent date de la fin du XIX° .Jesuite fin XVII°

 

Trouvaille 7.35

Armand a trouvé dans le département de l’Aude cette bague qui est en argent bien sûr. Bague au type de l’I.H.S peut être jésuite. C’est l’emblème d’ignace de loyola patron de la compagnie de Jesus au XVII° siècle il est important de constater que compte tenu de l’epaisseur du chaton celui ci pourrait être creux et apourrait être une bague reliquaire ayant contenu un fragment de relique ?

Trouvaille 5.10

Encore Armand dans les PO, avec ce jeton de Nuremberg (XVI°) siècle. Avers :un symbole religieux de la foi catholique dans le champs et une petite marguerite et une fleur de lys  sur la partie haute ; La légende du revers se lit ADTPM+EBUN+OTS+avec pour motif central une fleur de  Lys dans un écu et le tout dans un grénétis mais cette légende ne veut rien dire , elle est uniquement décorative on appelle ce jeton jeton au type de l’IHS