MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘serpent’

La symbolique du serpent

 

Revers d’un Aureus de Titus avec Cyste mystique
entourée de deux serpents.


Dans le domaine de la numismatique, le serpent est souvent représenté sur des revers de monnaies, même sur certaines impériales en or, preuve d’un intérêt par les plus grands personnages de l’histoire. Malgré le fait que le serpent soit souvent méprisé, il cache en lui toute une symbolique depuis la nuit des temps. 

Du grec « ophis », de l’hébreu « nahash »ou « tsépha », Il faut remonter à l’ancien testament de la bible pour savoir que le reptile fut un symbole sacré, car un serpent d’airain  appelé « tannin »en hébreu, dit aussi serpent brûlant en bronze, fut créé par Moïse sous forme de bâton, pour la protection des hébreux. Et si une personne était mordue par un serpent, la guérison survenait au simple regard du bâton de Moïse. Dans la Genèse, le serpent prend naissance de l’église catholique, il existe donc comme le premier animal de la création du monde dans le jardin d’Eden, d’où la symbolique de la connaissance et de la vie attribuée au reptile. On le retrouvait dans les rites religieux des peuples primitifs. Sous les pieds de la Vierge Marie, le serpent est vaincu comme péché originel, puis saint Jean l’Evangéliste le prit pour attribut pour le placer dans un calice afin de symboliser une coupe empoisonnée…

La suite dans Monnaies & Détections n° 65

Trouvaille 59.16

Rémi dans les Alpes-Maritimes a trouvé cette bague antique représentant un serpent enroulé autour du doigt avec une tête à chaque extrémité. L’anneau est plat avec un renforcement de l’épaisseur du métal sur la ligne médiane et sur toute la longueur. Il y a un peu plus de deux spirales. La décoration est une succession de petits ocelles sur un demi-diamètre uniquement au départ de chaque tête. La datation proposée (à cause des ocelles) : Ve siècle.

Trouvaille 58.06

Vous trouverez ci-joint un serpent en bronze trouvé cet été dans une vigne du coté du village du POUGET Il mesure 41 mm x 28 mm Merci de m’indiquer de quoi il s’agit Frédéric

Il s’agit d’un crochet de ceinture du XVI° siècle (voir id 48.22 et 19.05) Pour mémoire : Le crochet le plus petit (coté tête) est fermé et attaché à un lien en cuir à la ceinture proprement dite. La ceinture n’était pas réglable  et directement adaptée à la corpulence de l’utilisateur et celui-ci passait simplement un lien en cuir dans le crochet resté libre.

Trouvaille 42.30

Philippe en Ariège a trouvé cet objet en métal argent : cela ressemble à une fibule, la tige métallique est coudée en force et se loge dans un cran à l’autre extrémité . sur l’autre face, on distingue une tête d’animal la gueule ouverte est le corps (du serpent ?) est piqueté de marques ou légères dépressions. Précisez sil vous plait la commune de la trouvaille !, fibule de type incertain  ou épingle vestimentaire plus récente? datation inclassable…

Trouvaille 34.22

Deux bagues romaines par Michel dans le var, elles sont en or, n’en doutons pas une bague avec intaille et une bague en forme de serpent enroulé autour du doigt.

trouvaille 19.05

Valentin dans le Gers nous envoie deux de ses trouvailles : Une boucle de ceinture en forme de serpent très populaire durant le XVI° siècle et une médaille en argent. La boucle présente même les écailles  et les yeux de l’animal  l’autre face montre les stries caractéristiques du ventre d’un serpent. . Le crochet le plus petit( coté tête) est fermé et attaché à un lien en cuir à la ceinture proprement dite. La ceinture n’était pas réglable  et directement adaptée à la corpulence de l’utilisateur et celui-ci passait simplement un lien en cuir dans le crochet resté libre.. La médaille est une médaille de congrégation religieuse  présentant saint François de Sales dans un quadrilobe anglé contenant la légende suivante : S FR DE SALES DOCT DE L’EGL PRIEZ POUR N, je ne vous ferai pas l’affront de vous le traduire…sous le buste : L.PENIN a LYON qui doit être le nom du graveur. Au revers apparaissent un personnage central assis sur une estrade et un oiseau étendant ses ailes au dessus; le tout sous des nuages et la pluie présente sur l’assemblée à genoux priant tout autour du personnage. La légende est la suivante :ERANT OMNES PERSEVERANTES UNANIMITER IN ORATIONE ; Les latinisants nous traduiront cela dans un style plus académique que le mien soit : les gens errants se rassembleront pour communier dans l’amour…

Trouvaille 15.22

Gérard , dans les Pyrenées- Orientales est tout content d’une de ses dernières sorties car il a dégotté  dans un labour léger ce petit serpent d’origine et cette boucle  d’une toute autre époque.. le serpent est de belle conservation, les écailles sont dessinées au moyen de traits se croisant et le serpent a une ondulation indiquant une reptation en cours . La patine est sombre et le dessous de l’animal est plat pour avoir une bonne assise sur  un plan droit.

Quant à la boucle, bien que petite, elle est richement décorée.

Trouvaille 7.04

Denier trouvé par alexandre au Canet ; c’est un denier de Maximin le grand avec la légende habituelle :IMP MAXIMINUS PIUS AUG , et le revers est SALUS AUGUSTI que l’on peut traduire par l’annonce de la bonne santé de l’empereur. Salus nourrissant un serpent surgissant d’un autel. Très bon état de la monnaie  valeur estimée 80 €