MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘pendentif’

Trésor saxon

2014, un étudiant anglais, Tom Luking, un nom qui porte chance, découvrait dans un champ du Norfolk un superbe trésor de bijoux en or ! Son Déus venait de lui faire gagner le jackpot, quatre pendentifs en or et deux perles, elles aussi en or. Le plus gros des pendentifs est constitué d’une mosaïque de petites pierres, des grenats, assemblée en figures géométriques, un bijou dans le plus pur style saxon !
Deux des petits pendentifs sont, eux, réalisés à partir de monnaies mérovingiennes ! Après un an d’étude, le trésor était estimé à 14 5050 £, une somme trop importante pour le musée de Norfolk qui voulait le trésor pour ses collections. Plutôt que de morceler le trésor par une vente aux enchères, le musée avec l’accord des deux propriétaires, Tom l’inventeur et le propriétaire foncier, le musée lançait un appel aux mécènes. Il a fallu un peu de temps pour réunir la somme, mais ils y sont arrivés, le trésor est désormais exposé dans sa totalité au musée de Norfolk et Tom a touché sa part pour son trésor : 81 800 euros !
Source : edp24.co.uk/news

100.1

De François, trouvaille faite dans une grange, il s’agit d’un pendentif et non d’une applique car l’indice d’usure de l’anneau de suspension est évident, de même le nez du personnage est usé et a perdu en volume résultant du frottement incessant. L’épaisseur de l’anneau le situe dans une époque probable Xe à XIIIe siècle, l’usure ne permet pas de savoir s’il s’agit d’un chapeau au sommet du crâne ou de la base de l’anneau. Le style est naïf et fruste.

Coup Double

Quelle est la probabilité de trouver au détecteur de métaux un bijou à moitié romain et à moitié médiéval ? À mon avis, elle est très mince ! C’est pourtant l’exploit réalisé par Luke Sansom, prospecteur britannique pour ne pas changer. « Encore une fois, les prospecteurs anglais ne trouvent pas plus que les français, mais eux déclarent et surtout, ont une institution qui recense leurs trouvailles, ce qui change tout ! »
Luke a donc mis au jour avec son détecteur un magnifique pendentif en or orné d’une intaille en cornaline. D’après les experts du British-Museum, s’il ne fait aucun doute que l’intaille est bien d’époque romaine, le pendentif est lui sans doute plus tardif, un bijou romain probablement réutilisé à l’époque médiévale, mais qui intéresse tout de même le Musée de Chester, région où Luke a fait sa découverte.
Source : bbc.com

Viking

Découverte réalisée au détecteur de métaux, par un prospecteur anglais, pour ne pas changer, dans le nord du Lincolnshire. Un rarissime pendentif viking en électrum, ce dernier représente le Dieu Odin, tenant deux corbeaux qui l’embrassent. Dans la mythologie Viking, ces deux corbeaux avaient pour nom, Huginns et Munnins. Ce type de pendentif étant extrêmement rare il a été classé comme trésor. Il a pourtant été découvert hors de tout contexte archéologique, au hasard d’un champ… et n’aurait certainement jamais été trouvé avec des méthodes de fouille classique, puisque la zone en question ne contient aucun autre vestige !

Source : scunthorpetelegraph.co

Trouvaille 73.22

J’ai découvert cet objet dans un champ du 84 ! J’aurais aimé avoir un peu plus d’information ainsi qu’une cote de cet objet qui est en or, qui pèse pour la partie pliée 1,49 g et pour la petite partie 0,33 g. Marcus 84. Les carrés en dessous font 1 millimètre.

Il s’agit d’un pendentif d’origine gallo-romaine en or, un petit pendentif phallique en trois dimensions avec une main à l’extrémité du pénis, c’est assez classique et d’un autre pendentif en forme de pelte inversé. C’est vraisemblablement du Ie siècle avant JC au Ie après. De plus, l’or a un caractère apotropaïque, intrinsèquement protecteur. Très jolie trouvaille que vous nous affirmez avoir déclaré. C’est bien !

Trouvaille 70-01

Bonjour, pouvez-vous me donner quelques infos sur ce petit pendentif en or ? ça ressemble à un bijou romain. L’anneau vient se refermer sur la partie incurvée de la médaille. Le revers s’est fait un peu chiffonner par la charrue. Longueur totale 32 mm, diamètre 17 mm, poids 2,20 g. Bien amicalement, Vincent 78.

Jolie et émouvante trouvaille, ce bijou est ancien à l’évidence, peut-être antique, mais une autre hypothèse existe : on voit comme un renflement au cœur de l’objet comme s’il contenait une relique ? Cette thèse est confortée par le système de fermeture, un pincement profond des bords des deux plaques sur tout le pourtour, rappelant légèrement la forme de la coquille Saint Jacques et dans ce cas médiéval…

Trouvaille 68.26

Jean-Louis en Meurthe et Moselle a trouvé ce petit pendentif en bronze représentant un pied ? Ce qui est curieux c’est l’ouverture sur les côtés du mollet de chaque coté du pendentif ? L’anneau est assez gros et il se peut que cela soit un pendant de ceinture, objet décoratif datation proposée XII-XVe siècle.