MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘triens’

100.6

Voici quelques objets trouvés en Savoie, tous en Tarentaise. J’ai fait quelques recherches mais sans résultat précis. Voici le descriptif : le soleil est en bronze, mesure 41 mm et pèse 8,12 g, la flèche en bronze pèse 2,25 g et mesure 26 mm (de la pointe au “manche”) sur 23 mm. La monnaie romaine : 26 mm pour 6,42 g. La mérovingienne en or : 13 mm pour 0,93 g, et enfin le plomb pèse 10,75 g et mesure 27 mm par 23 mm. Je vous souhaite une bonne continuation, Thibault.

Il s’agit d’un triens de Viviers en Ardèche, Francs vraisemblablement, il en existe de nombreux exemplaires et celui-ci est à rapprocher avec celui qui est présent dans le Belfort à la réf 4910 (dessin joint). Avers : DNVIITV STONAI, buste diadémé à droite. Revers : -NOTC S couché, AVOTVNO, croix latine potencée sur un globe et un degré accostée de VI VA à l’exergue ONOB. Bel état TTB, estimée à 1200 euros.

La monnaie romaine est un Maiorina de Julien II l’Apostat (362-363) E N FL CL IVLIANVS P F AVG. La première lettre devrait être un D mais nous voyons un E. Buste barbu, diadémé, drapé et cuirassé de Julien II auguste à droite, diadème perlé. “Dominus Noster Flavius Claudius Iulianus Pius Felix Augustus”, (Notre seigneur Flavien Claude Julien pieux heureux auguste). Revers : SECVRITAS REI PVB (La Sécurité du bien public). Taureau passant à droite surmonté d’une étoile. A l’exergue l’atelier se devine SCONS pour Arles. C’est une monnaie en TB estimée à 120 euros.

Le plomb est-il percé dans sa plus grande longueur ? C’est ce que suggère la seconde photo, on y voit un début de cavité, dans ce cas cela pourrait être un plomb servant de scellé pour fermer un sac contenant des marchandises et reconnaitre l’appartenance de ces dernières au fabricant qui aurait apposé ses marques sur le plomb : deux cercles concentriques, un besant au centre et quatre besants formant un carré virtuel autour des cercles, le tout repris deux fois.

Quant au soleil en bronze, il s’agit d’une applique mais peu d’éléments permettent de le dater car ce style figuratif a traversé les siècles…

La pointe de flèche est une pointe de forme triangulaire à pédoncule et ailerons latéraux, la soie est de section ronde. La datation est -900-500 de notre ère.

96.04

Je vous soumets cette monnaie mérovingienne. Elle provient du sud du département 41. Un Triens en or de 12 mm de diamètre pour un poids de 1,19 g. Je vois comme atelier PECTAVIS. Pouvez-vous m’en dire plus sur cette jolie monnaie ? Si vous estimez qu’elle peut figurer dans votre prochaine revue, j’en serais ravi étant un fidèle lecteur ainsi qu’un abonné régulier. Cordialement, Jean-Pierre
Très belle trouvaille qui semble inédite. L’attribution de l’atelier n’est pas à remettre en cause, la lecture est aisée : PECTAVIS. Nous n’avons trouvé de référence nulle part sur un Triens or provenant de Poitiers avec ce portrait stylisé à droite et la légende PECTAVIS. Le revers présente une petite croix pattée et le nom du monétaire +VVILVVLFS ? Ou VVILVMFUS et VVILVAFUS ? Les deux petits V couchés avant le F pouvant être les pattes du A ou d’une autre lettre. Cette monnaie est inédite et ne peut être cotée.

Trouvaille 81.02

Ci-joint les photos d’une mérovingienne trouvée dans le Lot-et-Garonne, j’aimerais en savoir plus, en espérant être publié dans votre excellent mag, cordialement, Julien.

Vœu exaucé ! Votre monnaie est jolie et mérite d’être publiée.

Nous avons passé un moment à chercher l’origine de ce triens : Il provient de la CIVITAS BURDIGALENSIUM.

A l’avers la légende n’étant pas complète il faut lire –BORDEGALM. Tête stylisée portant une couronne ou un diadème à droite. Au revers :  croix ancrée sur deux degrés, légende : (B)EREBODE M (c’est le nom du monétaire). Il n’y a pas eu de vente de cette monnaie elle est donc peut-être inédite !

Pour info nous avons trouvé une vente faite en 2012 par un numismate allemand d’un triens de Bordeaux pour le monétaire BERTEGISELUS, vente terminée à 2 700 euros.

Trouvaille 77.10

Bonjour, j’ai trouvé ce triens dans l’Aveyron. Pourriez-vous m’en dire plus sur son origine ? 

Ce magnifique triens correspond tout à fait au Belfort N° 951 attribué à Brion (Vienne). Autour du buste on devine : BRIONNOVIC. Au revers, autour de la croix ancrée, on trouve le nom du monétaire CHA……VS pour Chaidvlfvs. On retrouve ce triens (Belfort 951) dans d’autres ouvrages de référence. Dans le Prou sous le N° 2279 et dans le Depeyrot planche 49 N° 1 à la page 122 du tome III du numéraire d’or Mérovingien : les ateliers centraux. La monnaie est en état TTB mais de flan court ce qui empêche de lire la légende en son entier. Cela reste une monnaie estimée à 1500 €.