MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Archive pour septembre, 2004

Trouvaille 15.28

Boucle en bronze,  dans un bel état de conservation,  trouvée par inconnu, d’origine gallo- romaine probablement, pour la boucle  (pas pour l’inconnu, quoique…)

trouvaille 15.27

Je ne pourrais pas apporter d’informations sur cette médaille   malgré toute ma bonne volonté. Cela ne me semble pas être européen. Les signes se rapprochent plus des caractères hindouistes qu’orientaux , Les indices vestimentaires me sont complètement inconnus , tout juste voit-on sur le revers qu’il s’agit d’éleveurs, l’un est à pied, l’autre à cheval , pour contenir ce qui ressemble furieusement à des cochons. Oui,  décidément, proscrivons le Moyen-Orient et cherchons plutôt vers l’Inde… MO**

Trouvaille 15.26 bis

Ce sont effectivement trois thalers et un écu d’or (ou couronne d’or) de Charles Quint Vous avez un taler autrichien, 1562, de Ferdinand que j’estime à150 à 200 €. Il ya aussi un taler de Öettingen, en Allemagne, au titre de Charles Quint, qui vaut 200 à 300 €. A première vue, je ne connais pas le troisième taler qui est certainement allemand mais que je dois identifier. Il est peut être rare.

Trouvaille 15.26

J’ai trouvé une petite bourse sympa en Haute-Marne avec mon compagnon de jeu, mon adx 200 .Il y a des thalers et un écu de Bourgogne, enfin je pense,  et vous qu’en pensez-vous? N’ai pas trouvé de doc sur le net  à part. pour l’écu d’or J’aimerais, si possible, une approximation de ces trouvailles. Merci d’avance Frederic

Il y a des jours ou on rentre de prospections particulièrement plus heureux, Je suppose,Frédéric, que ce fut le cas pour toi ce jour- là Une petite bourse de marchand perdue, ou de voyageur ? Toujours est il que ce sont des monnaies en argent du XVI° siècle , austro-hongroises ou allemandes. La numismatique allemande étant extrêmement compliquée, je ne m’aventure pas à définir exactement ces monnaies. Ce sont effectivement trois thalers et un écu d’or (ou couronne d’or) de Charles Quint Vous avez un taler autrichien, 1562, de Ferdinand que j’estime à150 à 200 €. Il ya aussi un taler de Öettingen, en Allemagne, au titre de Charles Quint, qui vaut 200 à 300 €. A première vue, je ne connais pas le troisième taler qui est certainement allemand mais que je dois identifier. Il est peut être rare. non ID**

La couronne d’or vaut 300 € environ.

Trouvaille 15.25

Très jolie bague en or trouvée par Marcel dans les pyrénées atlantique, en plein labour selon ses dires avec une pierre semi précieuse de couleur violette , une améthyste ? ? une cornaline ? pas minéralogiste pour un sou , je laisse la réponse en suspend. Ça c’est du sauvetage archéologique ou je ne m’y entends pas…et avec un budget bien en dessous de ce que le l’INRAP peut réclamer habituellement. Blague à part, on ne peut pas comparer évidemment  mais il est indéniable que Marcel participe  , à son échelon, a ce sauvetage national à partir du moment ou il a fait enregistrer sa trouvaille  avec indication du lieu dit  aux autorités compétentes qui l’ont accueillies avec le sourire….( Je me demande si je ne fais pas une confusion de nationalité moi ? Je suis Français ou Anglais ? à moins que l’avenir passe par l’Europe… ?)

Trouvaille 15.24 bis

La seconde est un denier du roi d’Angleterre, Edouard 1282-1289, Londres
A/ + EDWR’ ANGL’ DNS hVB. Buste couronné et drapé d’Édouard Ier de face.
R/ LON – DON – CIVI – TAS. Grande croix coupant la légende, accostée de trois besants posés en triangle dans chaque cantonnement.
. Bel exemplaire bien centré sur un flan large et complet.

Édouard Plantagenêt (1239-1307) est le fils aîné d’Henri III (1216-1272) et d’Éléonore de Provence. Duc d’Aquitaine (1252-1272) il épousa Éléonore de Castille qui mourut en 1290., il épousa ensuite Marguerite de France, la fille de Philippe III le Hardi.  Il prêta l’hommage pour la Guyenne et l’Aquitaine et récupéra les territoires perdus au traité de Paris en 1259. Après l’annexion du Pays de Galles, Édouard Ier, fit de son fils Édouard le premier prince de Galles. Voilà pour la petite histoire. La monnaie se négocie aux alentours de  80 €. Enfin la dernière m’a donné du fil a retordre, j’avais bien vu les lettres SCO mais je ne connaissais pas cette monnaie qui, il faut le dire , ne se trouve pas sous les sabots des chevaux français habituellement…. On vient de voir une monnaie anglaise et  et Jean-Charles a trouvé celle -ci dans le même lot   donc j’ai pensé automatiquement à Scotland pour l’identification et le tour fut joué!  Voici les infos que j’ai dénichées sur cette monnaie : Alexander III (1249-1286), penny d’argent deuxième type, class Mb3 avec un A barré ” quatre étoiles  pointées à six branches indiquant l’atelier de Berwick( sous toutes réserves !). cantonnées dans une croix coupant la légende SCOTORUM REX.et à  l’avers : ALEXANDER DEI GRA  buste à gauche couronné devant un sceptre surmonté  d’une fleur de lis Etat TTB-  150 €

Trouvaille 15.24

JeanCharles, dans l’Eure, a trouvé toute une série de monnaies , j’en ai compté vingt-quatre dont voici les trois types ; un florin classique originel de Florence  au XIII° siècle ( du côté de la fleur de lys , on lit distinctement FLORENTIA) monnaie TTB- valeur oscillant aux alentours de 400 €.

Trouvaille 15.23

Serge dans le Gers, a trouvé ces deux monnaies royales  de belle tenue.

l’intaille, selon ses dires a été trouvée de visu dans le champ qu’il prospectait. Je l’ai agrandie pour que nous puissions voir les détails. Il s’agit d’un personnage debout drapé  avec le bras gauche levé soulevant sa toge et tenant quelque chose que je n’arrive pas à déterminer dans sa main gauche. Le visage est tourné vers cette main levée et l’autre bras maintient contre son corps un bâton ou une lance qui dépasse sa taille. La pierre est une cornaline et Serge a des yeux d’aigle pour l’avoir repérée au sol. Jugez de la taille à côté du Chatel tournois qui est une monnaie commune et que tout le monde a pu trouver un jour ou l’autre. On lit distinctement PHILIPPUS REX avec deux PP pour Philippe IV, denier tournois à l’O rond entre 1285-1290.  25 € pour cette monnaie en l’état TTB

Vient ensuite  un joli demi guenard de Charles VI première émission avec au revers une croix cantonnée de deux couronnelles et de fleurs de lis entourées de la légende classique : SIT NOME DNI BENEDICTU. A l’avers KAROLUS FRANCORU  REX . écu de France.  TTB- 40 €

La demie monnaie en bronze est sans doute une celtibérique , mais je manque d’éléments pour l’identifier. Quant au tiers de sou  mérovingien trouvé dans le Gers , son état est plus que fatigué, cette monnaie a été probablement tordue et redressée, on distingue bien un visage à gauche et trois lettres lisibles VOV mais cela ne me suffit pas pour retrouver l’origine de la frappe, je laisse cela aux collectionneurs de ce monnayage.

Trouvaille 15.22

Gérard , dans les Pyrenées- Orientales est tout content d’une de ses dernières sorties car il a dégotté  dans un labour léger ce petit serpent d’origine et cette boucle  d’une toute autre époque.. le serpent est de belle conservation, les écailles sont dessinées au moyen de traits se croisant et le serpent a une ondulation indiquant une reptation en cours . La patine est sombre et le dessous de l’animal est plat pour avoir une bonne assise sur  un plan droit.

Quant à la boucle, bien que petite, elle est richement décorée.

Trouvaille 15.21

Martial  nous envoie cette boucle de ceinture  médiévale du XIV° siècle. On aperçoit très distinctement les traces d’or restantes dans les bas reliefs de la décoration car mieux protégé de l’usure journalière. Il ne m’a pas été possible d’identifier le dessin gravé en creux  sur la plaque .