MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘bearn Louis XIII’

Trouvaille 15.02

Bonjour,

je suis ravi de vous soumettre cette découverte faite il y a deux jours à la lisière d’ une forêt des Yvelines ;

7 quarts d’ écu -1  teston de Francois II , 1560  à Lyon , 9.08 g -1 de Henri III , 1579 à Rennes , 9.34 g -2  2ième type de Henri IV ,? et 1602   à Bayonne , 8.15 g et 9.54 g -1 de Bearn de Henri IV , 1610 de Pau il me semble , 9.50 g -1 de Navarre de Louis XIII , 1618 de St Palais , 9.31 g -1 de Bearn de Louis XIII , (millésime 1610 comme pour H IV) de Pau, 9.26 g Auriez- vous d’ autres informations et une possible estimation? Merci d’avance. Cordialement Alex

Concerne le scan  du mail ‘ “ensemble monétaire bis ” que je vous ai envoyé le 19.12.03 a 18h10; A la place du teston de François II, il me semble que ce soit un teston de Charles IX frappé au nom de Henri II car un point se trouve sous le différent d’ atelier , dans ce cas précis : Lyon. il semblerait que cette frappe n’ ait duré que quelques semaines et que le nombre ‘d exemplaires soit assez faible. Pouvez- vous me le confirmer? Merci d’ avance. Cordialement Alex
       

 Voilà ce que j’appelle une petite trouvaille sympa qui met du soleil dans le cœur de tout prospecteur qui se respecte. Le travail d’imagination qui en découle permet quelques heures futures de bonheur .il semblerait que ce soit une bourse perdue, une bourse de quart d’écus du début du XVII° siècle : de gauche à droite : un quart d’écu du Béarn  pour Louis XIII en bon état général frappé en 1610 à Morlàas : environ 120 € suivi par un autre quart d’écu du même roi, mais pour la Navarre et millésime 1628, état TB+ : environ 100 €. La troisième est une très belle frappe d’Henry IV , le père de Louis XIII, toujours pour un quart et pour la Navarre, frappé l’année de sa mort en 1610, tout comme le premier quart,  d’ailleurs de Louis XIII, -comme quoi la Régente avait fait les choses rapidement -. Eu égard à l’état de conservation , elle peut être estimée à 140 €. Les deux suivantes sont des quart d’écus deuxième type le premier est une variante sans millésime et l’autre est frappé à Bayonne (lettre L à l’exergue) pour 1602. Le poids de celui- ci est respectable :9,54g contre 8,15 pour le second qui fut rogné. Leurs valeurs oscillent entre 40 € pour le premier et 60 pour le second. Voilà un millésime plus ancien et donc plus usé, car ayant circulé plus longtemps au moment de la perte du lot , attribué à Henry III en 1579: atelier Rennes (le 9 sous l’écu) pour une valeur de 45 €. Enfin la dernière  est un teston de François II, un monnayage au nom d’ Henri II  avec une double frappe décalée , pour Lyon avec point douzième, état moyen  valeur entre 100 et 110 €. Je n’ai rien trouvé de particulier quant au petit point à l’exergue , peut- être qu’un collectionneur plus pointu dans ce monnayage pourra vous renseigner.