MONNAIES ET DETECTIONS

Pour les passionnés de la détection

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘XVIII°’

Trouvaille 21.24

Petit bouton en argent  au motif floral. Bouton de de vêtement, l’anneau est cassé ou devait être soudé , présence au revers de quatre contremarques de style poids monétaires ? Ils reprennent des signes et des symboles du style XVII° siècle et XVIII°, ce qui permettrait de dater le bouton de cette époque.

Trouvaille 18.36 ter

Vient une petite statuette de bonne composition, assez fine  tenant debout et représentant un jeune tambour (?) le style vestimentaire concorde pour le XVII° et XVIII° siècle. Il tient le bras gauche  levé et sa main encerclait peut- être une hampe d’enseigne . je ne discerne pas ce qu’il plaque le long du corps de sa main droite .Il est coiffé d’une espèce de béret qui tient certainement par une épingle  pour pouvoir se jouer ainsi de la pesanteur. Bel objet en vérité: la patine est homogène et splendide. Immédiatement sur sa droite se trouve une autre statuette de style radicalement différent. Jean-Luc spécifie que c’est un socle et que l’objet n’est pas cassé, on distingue une forme rappelant vaguement un animal marin très stylisé très épuré. Je n’ai jamais vu cela si un lecteur a une idée , il est prié de nous la transmettre pour éclairer notre lanterne. il aurait fallu voir le socle quand même. et si c’était l’extrémité ornée d’un manche de couteau? MO**

Pour la statuette de l’annonce 18.36, il s’agit d’une cantinière qui suivait les soldats et leurs servait à boire, sous sa main droite un tonnelet d’eau de vie , à sa main gauche peut être un verre ?????? Les cantinières étaient présentes au premier et deuxième empire , l’image jointe est celle du 2è empire.

Daniel du 67  L’image vient du magazine ” Uniforme”  N°67 de mai-juin 1982

Trouvaille 18.30

Jean-Luc a trouvé dans le Gers cette rare boucle de la période moyenâgeuse., Extrêmement riche et ouvragée ,la plaque ajourée  est fixée sur la boucle et l’ardillon par un axe tenu par les charnières des trois éléments, il est malheureux de penser que la boucle a dû être cassée par un engin agricole. (ah, si les prospecteurs n’existaient pas, tout cela serait perdu à tout jamais, broyé par des engins sans cesse plus puissants : c’est le leitmotiv des prospecteurs….) le travail de cette boucle est remarquable .les trois éléments possèdent au total sept charnières (l’une manque) qui sont jointes très précisément ce qui fait qu’au premier coup d’œil on ne s’en aperçoit pas. Ce système de charnière induit une grande mobilité de la boucle. L’ardillon se déplaçait verticalement et se renfermait en épousant exactement la forme de la virgule qui situe l’extrémité intérieure de la boucle. . La décoration est soignée et ponctuée manuellement et précisément sur les trois colonnades de la plaque. Les ocelles ponctuées que l’on distingue sur l’ardillon sont des vestiges de décorations issues de la période mérovingienne. En vérité je vous le dis, voilà une trouvaille originale! Un grand bravo Jean-Luc

Le gland , en cuivre ou bronze massif est plus récent. Il ornait l’extrémité d’un objet en fer , peut-être une grille ? Sa décoration très régulière (en forme de chanvre rappelant les corde induit un outillage plus mécanique , peut-être XVIII° siècle.

Trouvaille 17.13

Mathieu a trouvé cette boucle au léger décor constitué de traits parallèles sur tout le pourtour de la boucle quadrangulaire. L’ardillon en fer a disparu avec le temps, reste le système de fixation sur le cuir. . XVIII° siècle

Trouvaille 12.02

Alain dans l’Aude. Alain ,qui avait trouvé cette plaque de concours hippique du XIX° siècle (M&D N°6), récidive cette fois ci avec deux objets :une petite boucle classique des scouts de France et un objet de décoration que j’ai du mal à classifier, soit une broche ou légère applique, le revers nous eût peut être aidé pour choisir son attribution. Quoi qu’il en soit, , un soldat cuirassé et coiffé d’un heaume, s’appuie sur une épée  . Les armes sont représentatives de la période XIV° _XV° siècle. Son bras gauche est nonchalamment posé sur un meuble ou autre élément non identifiable. L’espace autour de son corps est ajouré est entouré de feuillage. Je ne crois pas me tromper en ajoutant que, se fondant à la verdure, un rapace ou du moins un oiseau de belle taille est perché sur sa main droite…Tout ce décor est entouré d’éléments décoratifs reproduits en boucle .et permet une datation entre XVIII et XX° siècle

Trouvaille 11.26

Jacques dans le Lot –et- Garonne a dégotté de derrière les tuyaux, ce morceau de pipe en plomb  avec une simple décoration de besants surmontés d’une arabesque. C’ est un objet peu courant en trouvaille de prospection  en France et si l’on en croit le Detector find N°3 des Anglais , elle date du XVIII° au XIX° siècle, et eux,  en exposent toute une pleine page trouvées par leurs prospecteurs. Ah si les archéologues français imitaient leurs collègues anglais….

Bague en bronze de période antique  avec une très jolie patine vert foncée. Le chaton a disparu, il devait être constitué d’une pâte de verre  ou d’une pierre chatoyante, voire d’une intaille.

Trouvaille 7.49

Je ne sais plus qui m’a envoyé cette trouvaille : c’est une médaille pieuse du XVIII° siècle. La Vierge à l’enfant :MATER BONS CONSILII (mère des bons conseils ?) au revers on voit deux cœurs surmontés d’une flamme représentant la vierge et le christ. Le second cœur porte la croix et ils sont surmontés d’une couronne impériale représentant les cieux

Trouvaille 7.45

Envoyé par anonyme cette boucle à décor floral rosette et aux angles et feuilles (boucle de femme ?) de taille de 3.5 centimètres en bronze avec axe de même métal époque XVIII° et XIX° siècle

Trouvaille 7.34

Jean marc de la loire atlantique a trouvé cette médaille :l’avers représente un buste à droite en train de prier face à un crucifix surmontant une tête de mort  obituaire  la légende suivante : S CARO BO permet d’identifier le saint Charles  Borromée le revers met en scène le saint portant la croix sous le soleil entouré de prélats en exergue ROMA. MEDAILLE ROMAINE DU XVIII° siècle

trouvaille 2.36

Grande boucle argentée ou en argent ?elle mesure 9 cm et a été trouvé par Armand dans un prés, l’axe transversal a l’air d’être en fer et est bien conservé la décoration surchargée me fait penser au XVIII° siècle