MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘vol’

30 kilos d’or volé

28 janvier, dans les environs de Lyon, un jeune couple d’une trentaine d’années est pris en otage par un commando armé ! Les malfaiteurs n’ont pas tapé au hasard, le père du jeune homme a une entreprise qui traite des métaux précieux, dont de l’or… Ce dernier est contacté par les ravisseurs qui vont l’obliger à aller vider son coffre, s’il veut revoir son fils et sa compagne… Par un jeu de piste envoyé par sms, il se retrouve sur la commune de Neyron, le chef d’entreprise et le couple seront retrouvés attachés à un arbre, quant au contenu du coffre, 30 kilos d’or, envolé !
Malgré un mode opératoire digne de professionnels, les braqueurs étaient des amateurs, d’après les enquêteurs, qui un mois et demi après le vol ont localisé le commando de neuf hommes et retrouvé le butin. Cerise sur le gâteau, ce ne sont pas 30 kilos d’or, mais 50 kilos que les enquêteurs ont trouvés ! Soit le résultat d’un autre vol, ou alors le chef d’entreprise a de sérieux problèmes de comptabilité et de futurs ennuis avec le fisc…

Sources : actu.fr/auvergne-Rhône-Alpes & leparisien.fr

500 000 euros de monnaies

Envolées ! Ou plutôt volées, début novembre. Un numismate possédant une belle collection, assez éclectique, et qui avait participé à une bourse à Monaco, s’est fait voler chez lui pendant qu’il dormait, plus de 450 monnaies, antiques, mérovingiennes, carolingiennes et royales ainsi que 15 000 euros en liquide. Le collectionneur pense avoir été gazé, avec sa famille, probablement par un gaz soporifique. La collection estimée à près de 500 000 euros n’était même pas assurée…
Source : francetvinfo.fr

Trésor à la poubelle

Juillet 2018, d’audacieux malfaiteurs dérobaient à la cathédrale de Strängnäs en Suède, deux couronnes et un orbe crucigère « une sphère surmontée d’une croix », les orbes symbolisent l’autorité depuis le Moyen âge. Les trois bijoux étaient en or et propriété de la couronne de Suède. Le vol fit beaucoup de bruit en Suède, heureusement pour la police, l’un des malfrats avait commis une erreur : se blessant en fracturant une des vitrines blindées, il avait laissé derrière lui quelques gouttes de sang et donc son ADN ! Ce dernier étant fiché, il fut rapidement interpellé. Son procès devait s’ouvrir dans quelques jours, c’est alors que les bijoux de la couronne ont mystérieusement réapparu, découverts par un gardien dans les poubelles de la cathédrale ! Probablement pour alléger la peine du suspect au cours de son procès …
Source : efigaro.fr

Un sous-préfet condamné pour vol

L’ancien sous-préfet de Brioude (Haute-Loire) à été reconnu coupable de vol et de faux et usage de faux, après avoir remplacé un tableau de la sous-préfecture par une copie, assez grossière ! L’original avait été revendu pour 10 000 euros d’après ses propres dires, alors qu’il savait que la toile en valait au moins 150 000… Deux ans de prison ferme et trois amendes dont le cumul atteint 161 200 euros. Dans le même temps, le Canard Enchainé révélait début avril, la « disparition » de quatre toiles de maître des murs de l’Assemblée Nationale ! Depuis, trois des tableaux ont mystérieusement réapparus, on les a retrouvés posés contre un mur… Il en manque toujours un. Dans la foulée lemonde.fr a sorti un excellent article relatant les disparitions les plus prestigieuses de ces dix dernières années. Vous aurez remarqué que l’on parle plus volontiers de disparitions, de détournements ou d’emprunts que de vols, c’est sans doute ce que l’on nomme le politiquement correct…
Préfectures, sous-préfectures, musées, ambassades et jusqu’à l’Elysée ! Aucun n’y échappe, la ville de Nice aurait ainsi perdu (dernier recensement décembre 2017) plus d’un millier d’œuvres de ses musées ! Selon la Mairie de Nice, il ne s’agit pas de vol, on a simplement déplacé les objets et momentanément perdu leurs traces… Tout est possible puisqu’en 2014, le Ministère de l’Intérieur avait repéré sur eBay, de la porcelaine de Sèvres, dont la moindre tasse coûte un bras, « empruntée » cette fois tout simplement à l’Elysée !
Sources : lexpress.fr, &
lemonde.fr/ces-œuvres-d-art-qui-disparaissent.

Vol d’une couronne en or

Début décembre, la cathédrale d’Angoulême a été visitée nuitamment. Après avoir cassé un vitrail, lui-même une pièce de collection signée Othoniel, le ou les voleurs ont brisé la vitrine des couronnes dans la salle du trésor, s’emparant d’une couronne en or, la couronne de Notre-Dame d’Obezine. La vitrine des reliquaires n’a, elle, pas été fracturée. Peut-être un vol sur commande, ce qui laisserait l’espoir de revoir un jour la couronne intacte…
Source : sudouest.fr

 

Lion d’Or

Le musée de la Cité de l’or, situé à Saint Armand Montbron, département du Cher, a subit un vol début octobre. De nombreux bijoux en or, deux ostensoirs et un lion réalisé en tôle d’or ont été volés. Le préjudice total est estimé à plus de 120 000 euros, une estimation basée sur la valeur des objets. Bien sûr, le lion, sculpture de l’artiste Goudji est estimé à lui seul à plus de 80 000 euros, alors qu’au poids de l’or : 705,9 g, il n’en vaut même pas 25 000…
Source : leberry.fr