MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘Ariège’

117.01

Xavier officie en Ariège, il a trouvé ce pendentif dont la patine verte lui fait dire qu’il s’agit peut-être d’un objet antique. Nous on y voit résolument une hélice ! à classer dans les objets modernes alors ! 24,4 g et les pales d’une longueur de 3,8 cm. L’anneau de préhension semble confirmer notre hypothèse.

113.01

Bonjour à tous et à toutes, je me permets de vous solliciter afin d’identifier plusieurs objets, car je sèche complètement… Tous trouvés dans les mêmes champs en Ariège ! Je commence par ces 2 monnaies votives en plomb ? Époque gallo-romaine ? Les 2 font 1,3 cm de diamètre. La première pèse 1,3 g, métal : en plomb je suppose… La deuxième pareil 1,3 cm de diamètre, mais plus lourde 1,9 g, même genre «d’objet» avec des symboles plutôt similaires. Ensuite cet objet en plomb ou jeton de compte médiéval, diamètre 2 cm, poids 5 g. Un autre, élément très décoré, sûrement un bijou ? Aucune idée de ce que c’est et de l’époque. Si vous avez une idée ? 5,2 cm de long pour un diamètre de 5 mm, creux en cuivre ou bronze avec un genre de fil d’or ou cuivre entortillé. On continue avec cette «monnaie en plomb» qui s’est cassée sortie de terre. Poids total 2,3 g, diamètre de 2,2 cm, je ne sais pas à quoi cela peut servir, le châtel tournois, me fait penser à du médiéval. Et pour finir, un genre de broche que je pense d’époque mérovingienne mais sans aucune certitude… Poids 6,8 g, longueur 6,3 cm, en cuivre. Hugo
Commençons par les deux objets. Oui il s’agit d’une broche constituée de trois fils de cuivre parallèles de section carrée, supportant dix coupelles par fil. Probablement que ces coupelles contenaient des éclats de verres colorés aujourd’hui disparus. Période du haut moyen âge. Le second objet est un tube en fer sur lequel sont enroulés en spirale deux fils de bronze de diamètres différents. Au vu de notre description se basant uniquement sur une photo, on ne peut pas vous préciser s’il y a un fil d’or intercalé avec les fils de bronze ou s’il s’agit d’autre chose. L’objet semble cassé aux deux extrémités mais le prolongement en fer augure certainement le manche d’un petit outil. Le dépôt de rouille en son centre semble être dû au contact avec un morceau de fer dans le sol et non faire partie de cet objet.
Deux de vos plombs sont quasiment identiques : il s’agit de méreaux du XVe portant un M gothique arrondi, on peut suggérer que ce M est l’initiale de Missa et que vous avez deux méreaux rémunérant la présence à la messe.
Ce contexte collerait avec le plomb suivant, un méreau ecclésiastique portant au centre une crosse episcopale entre un croissant et une étoile ou soleil à rayons, au revers la lettre B en forme de briquet, style début XIVe.
Le dernier plomb, bien vu, est un méreau de rémunération au décor d’un tournois avec la croix ancrée au revers, dans un cercle de bordure hachurée de style début XIIIe. S’ils ont tous été trouvés ensemble, c’est bien un ensemble médiéval, probablement religieux pour le contexte, allant du XIIIe au XVe siècle.

Mine de tungstène et d’or

Le tungstène a la particularité d’être le métal le plus proche de l’or, en ce qui concerne le poids, les deux métaux ayant quasiment la même masse volumique, 19,30 pour l’or // 19,25 pour le tungstène, les faussaires se servent d’ailleurs de cette particularité pour fourrer les lingots d’or avec du tungstène… La grosse différence entre les deux métaux, c’est leur dureté, l’or est malléable et fond à 1064°, le tungstène lui est extrêmement dur et réfractaire, son point de fusion est à 3422° ! Il est assez rare de découvrir, à l’état natif, les deux en même temps, c’est pourtant ce que vient de révéler la société “Apollo Minérals” qui envisage de demander un permis d’exploitation pour l’ancienne mine de Salau en Ariège, une mine de tungstène fermée en 1986. Les dernières analyses prouvent que le filon de tungstène est toujours rentable et qu’en plus il contient de l’or ! jusqu’à 16 g par tonne de roche sur les meilleurs veines et 8 g par tonne pour le reste, en plus du tungstène. C’est le seul filon de tungstène connu en France. La demande de ce métal est en hausse constante, c’est la Chine qui détient les plus grosses réserves mondiales de tungstène, 60 % pour les filons connus, et qui fournit plus de 80 % de la demande mondiale. Il serait intéressant de savoir si des prospecteurs ou orpailleurs d’Ariège ont déjà découvert des pépites ou paillettes de tungstène ? Attention, si vous trouvez une pépite de tungstène, de couleur grisâtre et inoxydable comme l’or, ne mordez pas dedans, comme pour tester une pépite d’or, là, vous risquez d’y perdre une dent…
Sources : ladepeche.fr & 20minutes.fr

107.13

Bonjour, voici une monnaie que je viens de trouver ce week-end en Ariège (petite sortie entre deux ondées). Je pense qu’elle est en argent et qu’elle pourrait être espagnole. Elle pèse 1 gramme. Pourriez-vous m’en dire plus ? Un fidèle lecteur, William
Oui, il s’agit bien d’une monnaie espagnole : un demi réal de Grenade de l’époque des rois catholiques, fin du XVe siècle. Avers : + FERNANDVS: ET: ELISABT:, faisceau de six flèches (Ferdinand et Isabelle, par la grâce de Dieu). Revers : + REX: ET: REG CAST: LE: Joug ; lettre d’atelier dans le champ au-dessous d’une croix (roi et reine de Castille, Léon, Aragon et Sicile). La monnaie est percée et son état est TB, c’est une monnaie qui se négocie 20 euros.

99.11

Bonjour ! Une petite monnaie découverte lors d’une sortie détection. Malgré mes recherches sur le net, je ne suis pas arrivé à l’identifier. Merci de bien vouloir m’y aider, cordialement, Dédal09. Lieu de découverte Ariège, commune proche Miglos, diamètre approx. 16 mm, pas de moyen de mesure du poids, désolé. Cordialement Dédal09.
L’histoire se répète encore et toujours : le 16 décembre 1640, les Catalans se révoltent contre leur suzerain, Philippe IV d’Espagne (1621-1665), et appellent les Français à leur secours. Louis XIII prend le titre de comte de Barcelone, les Français envahissent le Roussillon en septembre 1642 et prennent Perpignan le 9 septembre. Avers : buste lauré, drapé et cuirassé à droite vu de trois quarts en avant. LVDO. D. G. R. FRANC. Revers : + CIVITAS. VICEN. 1643. Écu losangé de Vich qui est une commune près de Barcelone.

Trouvaille 77.05

Ci-joint, les photos d’un objet trouvé à 5 cm de profondeur, dans un ruisseau de l’Ariège. Sur un forum détection, certains disent : reste d’un couteau, un couteau de lancer ou un couteau médiéval du XIVe ou XVe siècle. De quoi pourrait-il s’agir ? Longueur 22 cm, département Ariège. Merci, Philippe de Toulouse.

Indiscutablement c’est un couteau. Peut-être un stylet de chirurgien… On penche pour une période plus récente XVIe-XVIIIe siècle.

Trouvaille 67.19

Voilà une monnaie gauloise atypique trouvée par Daniel dans le département de l’Ariège. Elle est découpée à la cisaille, il ne s’agit donc vraisemblablement pas d’une monnaie volques tectosage dont le type est courant. La représentation de l’avers est une espèce de poisson (peut-être le dauphin totalement décentré ?). Le revers est absolument lisse. Alors un essai, une frappe extrêmement décalée ou un ratage total ? Qui peut le savoir ? En tout cas une jolie curiosité !