MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Articles taggés ‘inconnu’

114.04

Bonjour, j’ai trouvé ces petites billes en plein champ, qu’est-ce que c’est ? Les petites billes et la pièce plate pèsent 20 g, diamètre 25 mm, la grosse bille 80 g, diamètre 35 mm et la grosse a un marquage que je lis LFL 66. S63.
A priori il doit s’agir de militaria. D’habitude le métal qui compose le plomb est blanc. Mais si vous les avez nettoyées, vous  avez fait sauter cette patine et remis le métal à sa couleur d’origine. Nous n’avons pas d’explication sur ce marquage qui se lit plus LFE 66. On a contacté des spécialistes de militaria et leurs réponses sont assez laconiques :  « j’ai consulté tous les tireurs à la poudre noire que je connais, et même le président et plusieurs membres de la ligue Midi-Pyrénées de Tir, personne n’a une idée… certains pensent à une unité de mesure… on me dit aussi que, d’après la photo, le bout marqué ne doit pas être en plomb mais rajouté… »

110.18

Bonjour, pourriez-vous me renseigner sur les objets ci-joints trouvés au Sri Lanka ? Michel
Houlà, on s’éloigne de notre zone d’identification. Il semble que l’on soit sur un petit lingot de cuivre en forme aplatie hélicoïdale avec les inscriptions suivantes « 4 » et en plus petit « 3 /4 ST » en dessous. A l’autre extrémité, des symboles ressemblant un peu à la lettre grecque Phi, un cercle transpercé par un trait, le tout dans un cercle perlé. On ne sait pas mais peut-être qu’un lecteur aura une réponse au prochain numéro à propos de cette monnaie non conventionnelle, si c’en est une !

103.4

Si vous pouviez avoir une idée de ce que peut être cette trouvaille ? Cet objet mesure 14 mm de long pour 6 mm de large. Voici le revers et les tranches. Une pierre bleue qui pourrait ressembler à une émeraude est incrustée dedans. Trouvaille faite dans l’Aube vers St Lye. E
Difficile de se faire une idée avec vos images, à l’origine il s’agit d’un triangle rectangle décoré géométriquement comme une série de tresses en osier perpendiculaires. On ne distingue pas vraiment s’il y a une cassure, si l’épaisseur est la même de chaque bord, si votre « pierre » en est une ou simplement un fort point d’oxydation de cuivre qui produit cette couleur. Le décor n’est visible que sur un cinquième de l’objet, la surface de celui-ci s’étant fortement dégradée et gonflée. Le revers n’a pas l’air de présenter de décoration. Il peut donc s’agir d’un élément de décoration incrusté dans un meuble ancien, un coffre, voire un grand crucifix. Et ceci n’est bien sûr qu’une hypothèse parmi tant d’autres.