MONNAIES ET DETECTIONS Le Blog

Monnaies et Détection, le blog

Bienvenue sur le Blog Officiel
Monnaies et Détections

Le Makro Gold Racer Pro à l’Essai …

Le Gold Racer est principalement conçu pour la prospection de l’or natif et non pour la « chasse aux monnaies et reliques ». La grande nouveauté réside dans le fait qu’il s’agit d’un des « hautes fréquences » les plus complets en termes de réglages, d’affichages, disponible à ce jour. Grâce à cette grande polyvalence, ce savant mélange de fonctions typiques des « Gold » détecteurs à celles d’appareils plus traditionnels, anciens ou modernes, il pourra aussi être utilisé pour d’autres recherches plus générales.
Le protocole de départ des divers essais était de savoir quels pouvaient être les avantages et inconvénients d’utiliser le Gold Racer, avec sa fréquence de travail de 56 kHz, pour une finalité autre que la prospection aurifère.

Matériel et mécanique

Le soin particulier apporté au « packaging » inspire, dès l’ouverture, la confiance ! le Gold Racer, de couleurs gris-bronze et noire est de conception soignée. Sa canne en « S » en 3 parties (faible encombrement) munie de bonnes bagues de serrage, offre une prise en main confortable. L’ensemble se monte en quelques instants sans aucun jeu entre les divers éléments. Le repose bras, bien conçu avec ses mousses en néoprène, sa sangle velcros, coulisse pour s’ajuster à la morphologie de chacun.

Disque de recherche DD elliptique 26 x14 cm avec protège disque.

Deux disques de recherche double D sont livrés avec la version « Pro » : un elliptique plein, blanc de 25 x 14 cm, un deuxième de 13,5 cm avec son bas de canne et sa propre visserie (protèges disques fournis). Les câbles de liaison de qualité sont munis d’attaches velcros pour être maintenus pas trop serrés aux bas de canne. Ils s’y enroulent sans problème.
Un bon petit casque audio, une protection pluie transparente à fermeture éclair, une autre en néoprène pour le boîtier du repose bras, une housse de transport noire type sac à dos de bonne taille, au logo de la marque, pour ranger tout le matériel, viennent compléter la version Pro. 4 accus d’1,5 V avec chargeur secteur de marque (version Pro) assurent l’alimentation et se glissent dans un compartiment sous le repose bras, à côté du haut-parleur. Face arrière, se trouvent une prise casque 6,5 mm avec cabochon de protection en caoutchouc, et le bouton rotatif de mise en marche/réglage du volume. Le boîtier de contrôle, véritable âme du Gold Racer, est situé au-dessus de la poignée en mousse.

Repose bras, prise casque, bouton d’allumage et de volume, logement piles et haut-parleur.

 

Panneau de contrôle, prise disque, led d’éclairage d’appoint.

Affichages de l’écran LCD

1. Echelle de conductivité des cibles de 0 à 99 avec curseur sur deux niveaux.
2. Les 3 modes de recherche et leurs menus.
3. Réglages en cours, affichage numérique de l’intensité de la minéralisation du sol, nombre ID des cibles et métaux détectés, lecture en cm ou pouces de la profondeur.
4. Divers messages informatifs.
5. Affichage du degré/taux magnétique du sol.
6. Affichage numérique de la phase interne de la balance des sols de l’appareil.
7. Niveau de charge des piles/accus.

Menus, réglages des 3 modes de recherche

Très ergonomique, le Gold Racer est facile d’utilisation grâce à ses 3 modes de recherche. On passe très facilement des uns aux autres. L’accès au Menu, à l’ensemble des réglages s’effectuent avec seulement 4 touches rouges en croix parfaitement placées et une gâchette à dispositifs ponctuels située sous le boîtier de contrôle.
Le Gold Racer, réel tous-métaux statique très complet, rappelle un peu les « AU 52 » Compass 1994, « Goldmaster V/Sat », comme on les aimait et que l’on trouvait dans le passé (nostalgie, quand tu nous tiens ! les vieux brisquards me comprendront), propose en plus du réglage de la sensibilité et du niveau du seuil sonore, des fonctionnalités intéressantes comme un auto réglage intelligent par « iSat », sur plusieurs degrés du niveau de stabilité du seuil (faux signaux, variations sur terrains difficiles, fortes minéralisations), une fonction « Boost », amplification de faibles sons, momentanée ou permanente, d’un « Tracking », ajustage en continu de la balance des effets de sol pour des zones à minéralisation très changeante, non uniforme.
Il est pourvu de deux modes discrimination complets pour des recherches plus générales dans des conditions difficiles avec sensibilité, « ID Filtering/Discrimination » réglables. « I-mask », filtrage des faux signaux dûs aux bruits du sol, « hot rock », agit comme un silencieux (à n’utiliser que modérément pour ne pas perdre de toutes petites cibles précieuses). A un niveau bas, voire coupé, il permet de réagir, ressentir plus vite les micros modules à proximité de petits ferreux ou situés sous pierres, tessons minéralisés, en particulier avec le mode « Disc.1/Fast ». Un « Tone-Break » ajuste le point de rupture de la réponse audio, liée au nombre ID d’une cible rejetée/son grave et accepté/son V.C.O aigu (à régler au plus fin selon les conditions de recherche, de la minéralisation des sols, du taux de déchets minéraux ou métalliques présents et de la taille des cibles recherchées).

… La suite de l’article dans Monnaies & Détections n° 89

 

 

 

Vous pouvez laisser une réponse, ou trackback depuis votre site web.

Laisser une réponse

*